AccueilLe projet TIPERL'ETAMATLa fermeture

icone HistoriqueLa Fermeture de l'Etamat


entrepots de l'EtamatLe 1er janvier 1994, suite à la réorganisation "ARMEE 2000", l'ERGMu devient ETAMAT (Établissement du Matériel de l'Armée de Terre).

En juillet 1996, la fermeture progressive de l'ETAMAT de Thouars est annoncée. Une antenne "mobilité reclassement" est créée afin de faciliter la réaffectation des personnels civils de l'établissement.

En septembre 1997, le programme d'évacuation de toutes les munitions avant le 1er mai 2000 est arrêté par la Direction Centrale du Matériel de l'Armée de Terre (DCMAT). Après le départ de nombreux personnels administratifs, le rattachement de l'ETAMAT de Thouars à celui de Poitiers a lieu le 1er juillet 1998.

une porte d'entrée le long d'une barrière de l'ETAMATL'évacuation du groupe de stockage III est programmée pour le 1er juin 1998, celle du groupe de stockage II pour 1999 afin de diminuer le nombre de zones militaires sensibles. La majorité des employés civils (70 à 80) était déjà mutés. Environ six personnes restaient au 31 décembre 1999.

En 2000, l'arrêt des activités a lieu après le départ des dernières munitions : jusqu'à cette date, les derniers militaires et civils en place ont poursuivi leur mission.

 

Source: Service de l'Architecture et des Patrimoines de la ville de Thouars