AccueilDynamique localeCollectivitésMauzé-Thouarsais

icone par defaut " Dynamique"Mauzé-Thouarsais


En 2004, avec la construction d'une nouvelle salle des fêtes et un chauffage au fioul vieillissant, la commune de Mauzé-Thouarsais a opté pour une chaufferie au bois. Plusieurs raisons ont motivé ce choix.

Un choix écologique innovant

Contrairement aux idées reçues, le bois est une énergie propre, renouvelable et abondante. Son utilisation réduit les consommations d’énergies fossiles chères et polluantes. L’utilisation de 4 m3 de bois économise une tonne d’équivalent pétrole évitant le rejet de 2,5 tonnes de CO2 dans l’atmosphère. Les nouvelles chaudières bois à très haut rendement ne produisent pas de fumée et très peu de cendre.

Une énergie durable disponible localement 


L’utilisation du bois comme énergie combustible permet de valoriser une ressource décentralisée située principalement en zone rurale. En confortant la filière forêt-bois, cette installation contribue à la création d’emplois dans ces zones défavorisées d’un point de vue économique. On estime que la valorisation de 2000 m3 de bois thermique créée 1 emploi.

Un choix économique


Le budget énergétique de la commune constitué principalement de factures de gaz propane, fioul et électricité commençait à devenir conséquent compte tenu de l’évolution à la hausse des prix des énergies fossiles. La construction d’une importante salle polyvalente de 1400 m2 de surface au sol a obligé la commune à réfléchir sur le choix énergétique à opérer. Enfin, la vétusté des installations de chauffage des différents bâtiments communaux du centre bourg estimée à 12 ans aurait nécessité à moyen terme d’engager de gros investissements. La filière bois bénéficiant d’aides publiques importantes atteignant 80 % du total des investissements ont finalisé le choix de cette filière.


chaudiere boisLa chaufferie bois installée a une puissance de 250 KW et assure le chauffage de cinq bâtiments communaux: la Mairie, le Presbytère, la salle René Cassin, le foyer des jeunes, l’école du bois Baudron. Fin 2010, les nouveaux vestiaires du stade ont été raccordés à la chaufferie bois

Le coût de l'installation s'est élevé à 691 348,40 € TTC qui a été financé a 72,5% par des fonds européens (FEDER et FREM3D) et à hauteur de 6,6% par le Conseil Général.

Après trois années de fonctionnement, la chaufferie bois répond parfaitement aux besoins en chauffage de la commune. La première année a permis de prendre en compte les éléments essentiels au bon fonctionnement de cet équipement avec notamment la qualité du bois et son taux d'humidité pour être compatible avec les tolérances de la chaudière.