AccueilTIPER Eolien : un aménagement préalable et nécessaire de l'aérodrome

TIPER Eolien : un aménagement préalable et nécessaire de l'aérodrome

eoliennes ldDans le cadre du projet de parc éolien TIPER Eolien, situé au nord de l'ex-ETAMAT, des travaux d'aménagement sont en cours de réalisation à l'aérodrome de Thouars.

Le projet de parc éolien de l'ETAMAT ne pouvait voir le jour à cause des contraintes liées à la présence de l'aérodrome à proximité, contraintes nées d’une modification de la loi sur les servitudes aéronautiques en juillet 2008. En effet, ces nouvelles servitudes aériennes empêchent l'installation d'éoliennes dans un périmètre élargi. Des concertations entre l'aviation civile, l'opérateur éolien WPD et la collectivité ont donc été menées entre févier 2009 et avril 2010, afin de trouver une solution technique et un compromis, qui permettent de concilier l'activité de l'aérodrome pour les usagers en toute sécurité et dans de bonnes conditions, et la présence d'éoliennes dans le périmètre de la Zone De Développement Eolien (ZDE) qui avait été créée en juillet 2007.

Au terme de ce processus, il a donc été décidé que la piste principale de l'aérodrome soit prolongée vers le Sud-Est de 150 m et que celle du Nord soit supprimée. Ceci permettra de modifier le périmètre des servitudes aériennes et ainsi rendre possible l'implantation de futures éoliennes. Après des procédures d’acquisition ou d’échange foncier, les travaux ont été engagés : les Services Techniques de la Vile de Thouars ont engagé le renforcement d’une conduite de GRT Gaz en bout de piste ainsi que l’apport de terre végétale. Courant octobre, ce sont les spécialistes de l’Etablissement Spécialisé des Bases Aériennes (ESBA) et du Service National d'Ingénierie Aéroportuaire (SNIA), qui réaliseront ces travaux d’allongement de la piste.

En parallèle de la réalisation de ces travaux, l'opérateur WPD avait été sélectionné par la Communauté de Communes du Thouarsais durant l’été 2010 pour conduire le développement du nouveau projet de parc éolien. Les études d’impact nécessaires ont été initiées par WPD fin 2010. Elles devraient permettre au terme d’une année minimum d’études environnementales, un dépôt du permis de construire et de l’ICPE au début de l'année 2012.

D’ici fin 2011, la société WPD souhaite organiser une réunion publique en lien avec les collectivités locales, pour présenter le projet abouti qui sera déposé.